lundi 18 novembre 2013

Same player, play again

Je suis dégoutée, je pensais pas que cette fichue fausse couche n'était pas terminée, au contrôle écho ce jour, Némo est toujours là. Il a bougé un peu, s'est rapproché de la sortie, mais ne veut pas rejoindre la cuvette de mes toilettes. Mon père dit que je manque d'autorité. Là ce sont surtout les mots qui me manquent pour dire combien j'en ai assez et combien j'aimerais pouvoir passer à autre chose, coincée avec mon embryon mort dans le ventre.

On essaie d'éviter le curetage, nouvelle cure de cytotec samedi prochain (j'ai trop d'engagements professionnels pour le faire avant mais en même temps, j'aurais tant voulu "en finir"). J'ai peur de souffrir à nouveau, j'appréhende ces contractions si douloureuses. J'espère au moins que j'ai fait le bon choix en voulant éviter l'opération, j'ai si peur de compromettre un peu plus notre fertilité en "traumatisant" l'utérus.

Allez, same player, play again.

25 commentaires:

  1. Oh ma belle, je ne sais que dire. A part que DNLP s'acharne, et que des fois j'aimerais bien l'avoir en face de moi pour lui balancer ses 4 vérités!
    je n'ai pas vécu ce que tu vis, j'imagine seulement ta souffrance.
    Courage, je pense fort à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je boxe avec toi !!! Plein de bisous Gribou...

      Supprimer
  2. du courage, encore et encore.J epense à toi.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci comme toujours chère Cé de prendre le temps de m'écrire un petit mot. Je t'embrasse.

      Supprimer
  3. Je partage mon expérience avec toi si cela peut aider.
    J'ai eu une FC longue, plus de 20 jours. Je ne pouvais pas aller au curetage, hors de prix ici (et il fallait avancer les frais) et le cytotec n'est prescrit que sur hospitalisation. Je n'avais pas de pertes très abondantes, n'ai jamais trop souffert (un après midi que j'ai passé avec ma bouillote sur le ventre c'est tout). Je n'ai pas vu non plus l'évacuation de l'oeuf. Je reste convaincue que ce qui a aidé c'est que je suis allée en sport, vélo, marche rapide sur tapis, ça tire bien là dedans.
    Je comprends ton souhait d'éviter le curetage. J'espère que la prochaine fois tu seras débarrassée.
    Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, moi j'ai vraiment eu des contractions horriblement violentes, j'ai saigné une semaine, j'ai perdu des gros débris (taille d'une noix !!) et j'étais convaincue d'avoir perdu l'oeuf !! Je ne me l'explique pas... Et puis j'ai marché, jardiné... Mais apparemment il s'est accroché... Merci tout plein pour les conseils :)

      Supprimer
  4. Comme Madame Hiverne je partage mon expérience. Le cytotec per os et en sublingual n a jamais marche chez moi des contractions mais pas d expulsion. Pour éviter le curetage mon Gyneco m avait conseille de le mettre par voie vaginale près du col. Effet réussi quelques heures après j expulsais...par contre il m avait prescrit des antalgiques (Ixpr*m) à prendre avant et ça m avait beaucoup aide pour gérer la douleur. Je t envoie des tonnes de courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu sais, je les prends déjà en vaginal pres du col (enfin, du mieux que je peux avec mes petits doigts !!) et je prends déjà Ix*prim et Anta*dys... Je sais pas, pourtant, je me sens pas douillette, j'étais vraiment dans un état second tant j'avais mal :( Merci pour le courage, j'en ai plus beaucoup !!

      Supprimer
  5. Comme si cela n'était pas suffisamment difficile... désolée que tu doives subir cela... beaucoup de courage Lisette.

    RépondreSupprimer
  6. courage. je ne sais quoi te dire de plus tellement j'imagine que cette épreuve doit être difficile. courage.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis désolée que tu subisses cela. J'espère que tout va se finir rapidement que tu puisses peu à peu te reconstruire. Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  8. pleins de courage.... Je suis tellement triste de lire que ce n'est pas encore fini :( Tendres pensées ...

    RépondreSupprimer
  9. oh non....encore le cytotec :( j'espère de tout coeur que les douleurs seront plus supportables, et qu'il n'y aura plus besoin de réitérer ou de passer à la vitesse supérieure.
    Je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
  10. Décidément, le sort s'acharne... :-(
    Je te souhaite tout le courage possible et que tu puisses passer à autre chose très vite maintenant.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  11. Oh non Lisette je suis tellement désolée. J'espère que tu pourras en finir ce week end. Je suis passer par le curetage et je n'ai pas eu de séquelles, c'est gygy pma qui a fait l'intervention. Je pense que c'est important de bien choisir qui fait l'intervention dans ce cas, mais évidemment tu sais tout ça. Je croise pour que ton cauchemar prenne fin rapidement. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. Pourquoi devoir vivre ça! A la difficulté de vivre une FC, il faut encore que cela traîne, que cela se passe ainsi.. C'est pas juste...
    Pour ma première FC, j'ai mis aussi pas mal de temps à évacuer ce qu'il restait. Et la veille du curetage, l'écho montrait enfin un utérus vide..Je suis en pleine FC là, mais "heureusement" très précoce donc je n'ai pas à revivre ça normalement..
    J'espère sincèrement que tout s'arrête au plus vite pour toi..

    RépondreSupprimer
  13. Bon courage Lisette.
    Je pense bien à toi en ces moments difficiles.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. bon courage lisette!
    Apres toutes ces epreuves dame nature t'est fortement redevable et j'espere te le rendra par ce que tu desire le plus un magnifique bébé!
    bisous

    RépondreSupprimer
  15. Courage Lisette, c'est trop dur. Et bonne option que de poursuivre avec le cytotec même si c'est une vraie galère. Mon curetage a été traumatique pour mon utérus. Il en a résulté polype + synéchies…

    RépondreSupprimer
  16. Je viens de découvrir ton blog et de prendre connaissance de ton parcours. Je pense fort à toi et espère que cette épreuve sera très vite derrière toi. Miss inFertility

    RépondreSupprimer
  17. Vivre une fausse couche est déjà terrible mais dans ces conditions! Je pense fort à toi. Bises

    RépondreSupprimer
  18. des pensées et des bisous d'ici...

    RépondreSupprimer
  19. Lisette, je pense souvent à toi et j'espère que cette épreuve est à présent derrière toi. Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    Je commente pour la première fois ce blog que j'ai découvert par hasard mais que j'ai continué a lire car touchée par les mots simples, doux mais aussi tristes qui se dégageaient de son auteur.
    J'ai vécu plusieurs fausses couches et depuis j'ai aussi vécu le pire mais la souffrance reste la même.
    Je vous apporte tout mon soutien.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  21. Je découvre ton blog suite à ton gentil commentaire sur le mien... et suis bouleversée par l'épreuve que tu traverses...
    Pour avoir vécu l'attente d'une FCS qui n'en finit pas, dans un contexte pourtant simple d'"essais bébé", j'ai une toute petite idée de ton ressenti, et je t'envoie plein de courage pour cette longue épreuve si douloureuse sur tous les plans... en espérant que les choses ont évolué depuis ton message.
    Gros bisous et fais toi chouchouter surtout par tes proches.

    RépondreSupprimer

Une petite prose ?