jeudi 29 novembre 2012

Allez Bam, dans ta face...

Je me sens tellement angoissée, j'oscille entre un espoir démesuré en la médecine et un profond sentiment que jamais on y arrivera... Je sais, je suis défaitiste, c'est une manière de me protéger... Je suis morte de trouille... Et je sais que c'est pas fini...

Hier soir on a récupéré les résultats du deuxième spermogramme de mon mari et je n'en attendais qu'une confirmation du premier, on avait été bien briffés, ça n'allait pas, de toute probabilité, changer le pronostic. Mais là... Tout est moins bon, à part le nombre global je crois.

Pour tout vous dire, c'est arrivé dans de drôles de circonstances, on venait de se disputer avec mon mari (la fille est susceptible et monte vite dans les tours et le garçon très maladroit et fier/têtu), et comme à son habitude, quand il fait la tête et que ça me rend dingue, je pars de chez moi, fâchée à 21h avec le sentiment que jamais je ne pourrais décolérer (j'ai souvent cette impression mais je suis une brave fille, ça redescend vite !). Quand Monsieur a daigné me reparler par texto (oui on est un couple qui se réconcilie par texto), j'ai bien dit toute ma colère, lui aussi, il a finalement pu s'excuser, moi aussi, roule ma poule... Je rentre doucement chez moi (c'est pas tout ça, mais il devait faire 3 degrés dehors !) et je reçois un texto catastrophé de mon mari sur ses résultats qu'il venait d'ouvrir. Je peux vous dire qu'à cet instant, tout ne m'a semblé que broutille.

J'ai regardé tout ça comme si j'étais dans une 3ème dimension, refusant de me laisser toucher... La conclusion : indication d'IMSI et cette fragmentation qui me fait trop flipper... Rien que ça... Mon mari était au 36ème dessous, j'ai essayé de le réconforter mais je crois qu'il voulait sa caverne (pour les aficionados de Mars et Vénus).

Et 2h plus tard, Bam, j'ai plus pu faire comme si j'y étais imperméable, je me suis écroulée en larmes. Parce que sincèrement, c'est si dur d'y croire. Je me remémore en permanence les mots de chère Plume qui dit que la PMA et les problèmes de zozos masculins, c'est vraiment pas la panacée. Et je ne peux pas m'empêcher de penser que je ne me sens pas capable dans notre couple de faire appel à un don de gamète, qu'adopter, j'en ai une trouille terrible... Que si tout ça ne fonctionne pas... Alors je sais, petit pas par petit pas, ça ne sert à rien de se projeter comme ça... Je vais essayer... Et je dois abandonner tous mes rêves de familles nombreuses... J'en voulais 4 au moins des enfants...

Pourquoi c'est si dur... Pourquoi moi, pourquoi nous? Je suis terriblement en colère... Et je ne peux pas l'exprimer dans la réalité... J'ai des amies vraiment sympas, une qui est passé par là et qui est tellement gentille, malgré ses deux toutes petites jumelles, elle prend du temps pour moi, une autre qui a vécu le spermo 000 et qui a adopté, mais qui sait si bien compatir, une qui a tous ses enfants en C1 mais qui est là, quelle que soit l'heure, et une dernière qui a ses enfants naturellement mais en attendant des années... Et malgré ma chance d'avoir ces amies (que j'ai terriblement peur d'user), je me focalise sur toutes celles qui s'en fichent, qui me donnent des conseils à la con, qui n'ont pas l'air de réaliser combien nous avons de la peine... Ingrate que je suis !

Je vous mets le spermo, on passe de tératospermie isolée sévère (un peu hypospermie) à OATS sévère. C'est pas pour étaler la vie privée mais ça peut servir à d'autres... Et puis si vous vous reconnaissez...

Les hormones, ça va, c'est déjà ça. Enfin, FSH limite haute, ça peut vouloir dire un truc?
Volume : 5.3
95 millions au total (ça je crois que c'est plutôt bien)
ou 18 millions / ml

40% formes vivantes à la 1ere heure, nécrospermie (ce terme me donne la nausée...)
70% d'immobiles après 1h
75% après 4h

Test de survie, 5% à 37, 10% à 22

97% d'atypicités avec 90% d'anomalies sévères (75% avec 3 anomalies de la tête) : envisager IMSI.

Test de fragmentation 25% (et là, j'ai envie de pleurer...)

Bactério négative.

Bref... J'imagine qu'il y a pire, je sais pas, je suis pas médecin (enfin, pas cette hyperspécialité, j'y connais quedalle) et on est tout seuls avec ce spermo à la noix... RdV dans 1 mois. Comment je vais arrêter de m'angoisser, moi, la grande stressée de la vie...

J'aimerais hiberner...
Je croyais encore un tout petit peu au bébé couette...



21 commentaires:

  1. Vous êtes en train de vivre un coup dur. Il va falloir vous battre et aller de l'avant...
    Je ne suis pas une spécialiste du spermogramme mais je voulais juste rebondir sur ce que tu disais concernant le don de gamètes.
    Déjà, d'une part, vous n'en êtes absolument pas là (étape après étape !) et d'autre part, j'aimerais te dire que le chemin vers l'acceptation du don est un long chemin. On accepte rarement du jour au lendemain de devoir passer par le don de gamètes.
    En ce qui me concerne, il y a encore moins d'un an, l'idée même du don (d'ovocytes, car c'est moi qui ai un "souci" -et encore... je pèse mes mots- dans notre couple) me faisait partir en courant. Il n'était pas question qu'on m'en parle, qu'on l'évoque, qu'on me le suggère. Je voyais le don comme un "pis-aller", comme un "bon, ben on a tout essayé, et comme on n'a pas le choix... alors...".
    Bref, tout ça pour te dire qu'aujourd'hui, avec le temps, la réflexion, mon travail psychanalytique aussi, eh bien je suis heureuse de pouvoir dire que je suis prête, que je suis sûre qu'un jour je serai maman ! Oui, mon enfant n'aura sûrement pas mon patrimoine génétique mais il sera mon enfant, notre enfant, si désiré et attendu.
    Et pour vous, même si, je le répète, vous n'en êtes pas là (il faudrait qu'on puisse interpréter ces résultats !) , ça sera pareil : un enfant à vous, avec ton patrimoine génétique... et tout l'amour que vous lui aurez donné.
    Courage. Je suis de tout cœur avec toi, avec vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton adorable message et cet espoir que le chemin apporte la maturité... Tu as raison, il est sans doute trop tôt pour y penser dans ces détails. Je crois que prévoir, avoir un coup d'avance me rassure juste...

      Supprimer
  2. Je ne connais rien au spermogramme donc je n m aventurerai pas à les analyser mais la seule chose que je peux faire est t envoyer toutes mes pensées (c est une maigre consolation ). Est ce que vous pouvez avancer la date du RDV ou consulter un autre spécialiste ?! C est trop dur de rester 1 mois avec cette angoisse. Je t envoie plein de bisous et du courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu sais, on avait déjà eu un commentaire sur le premier, donc on ne tombe pas des nues non plus, mais on ne pensait pas que ça empirerait... C'est bêta :) Et du coup, comme on change de médecin et qu'on veut y aller après la fin des examens de l'homme, ça ne servirait pas à grand chose d'y aller avant je crois... Mais oui, c'est long un mois mine de rien :S Merci !!

      Supprimer
  3. C'est toujours un coup dur de recevoir un mauvais spermogramme. Celui de ton homme n'est en effet pas fameux mais pas non plus désepséré, et on vous oriente directement vers la FIV IMSI, qui est actuellement la technique la plus perfectionnée et celle qui donne les meilleurs résultats dans ce genre de cas ! C'est rare que cela soit proposé dès la première tentative et cela prouve que vous êtes dans un centre sérieux qui ne vous fera pas gâcher vos chances de FIV. Et ça, c'est déjà énorme... Faîtes confiance aux médecins, gardez espoir et soutenez-vous mutuellement dans cette épreuve !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton message m'a beaucoup aidée, je me suis répétée ça tout le we, et je l'ai répété à mon homme qui déprime ! C'est vrai, on a de la chance quelque part, on habite la capitale, les labos sont pas si loins, il y a de bonnes techniques... C'est dur de faire confiance hein ;)

      Supprimer
  4. Vous avez raison, je suis défaitiste et il ne faut pas... Ca va mieux depuis que j'ai écrit tout ça... et je suis d'accord avec toi Lutine, j'imagine que tout est un cheminement long, step by step...

    Merci beaucoup beaucoup de votre soutien... Allez, je positive :) !!!

    RépondreSupprimer
  5. N'y connaissant pas non plus grand chose dans les interprétations, le seul conseil que je puisse te donner est justement d'éviter de chercher à interpréter ce résultat, d'éviter de chercher à comparer avec d'autres. Je te dis çà car maligne comme je suis, je l'ai fais, du coup çà a pourri l'ambiance à la maison, et en plus j'avais tort. Et même si j'avais eu raison, ce n'est dans nos cas pas au conjoint(e) de dire ce qu'il en est à l'autre qui lui aussi est déjà bien suffisamment stressé comme çà. Le "sale rôle" (car on peut bitcher dessus qu'importe ce qu'il nous dise - désolé pour la médecin que tu es), c'est au médecin qu'il revient, pas au couple. Je t'embrasse bien fort. Prenez soin de vous 2 très fort pendant ce mois qui arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui n'est pas facile, c'est que mon mari attend de moi que je lui interprète... Et comme il catastrophise (oui encore plus que moi !!) j'essaie de la rassurer maladroitement en interprétant. Tu as raison, quitte à se médicaliser, il faut que je laisse le mauvais role aux doc... Mais alors m... pourquoi ils nous envoient les résultats à la maison !!

      Supprimer
  6. Je découvre ton post.... Bon, Ok, OATS c'est pas top.. Enfin, il a quand même beaucoup de zozos, donc je vois pas pourquoi OATS... Le volume est même énorme !! (enfin, comparativement à nos résultats)....
    La fragmentation est encore dans la norme... C'est quand > à 30% que problématique. Là, ça veut dire que c'est hétérogène... C'est pas exceptionnel, mais c'est pas catastrophique non plus. De plus, la fragmentation, c'est quelque chose de variable .... Souvent, une cure d'anti radicaux libres suffit à faire descendre le taux... Ton médecin en parlera...

    En ce qui concerne les atypies, mon homme avait 100% d'atypies... On est aujourd'hui à 97%... Et on a fait une FIV ICSI... Le taux de FSH un peu élevé va souvent de pair avec les soucis OATS...

    Petite question... Ton chéri a-il vu un andrologue? Il a fait une écho des testicules? Il y a peut être une varicocèle... Et ça, ça "s'opère" facilement et sans danger... Nous on est passé de 50 zozos dans tous le spermogramme a quelques millions et on est tombé à 97 % d'atypies....

    Enfin, le post de Plume est très intéressant, mais essaie de prendre un peu de distance... Il ne résume pas tout... Y'a des gens pour qui ça marche aussi... ET ceux là n'ont peut être pas consulté internet... Donc ne baisse pas les bras tout de suite...

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais compris et c'est ce qu'ils ont écrit sur le compte rendu, que à partir de 15%, c'était un pronostic réservé (ce qui est écrit sur notre feuille...). OATS car même si y en a beaucoup, y en a pas assez et que la vitalité et mobilité sont mauvais.
      Mon homme voit un andrologue fin décembre, tu as raison, il ne faut pas extrapoler outre mesure, je vais essayer de faire confiance... Je suis trop impatiente. C'est juste que je réalise combien on peut oublier notre bébé couette, je n'étais finalement pas très avancée dans ce deuil...
      Quelque part, j'espère qu'il y aura une varicocèle responsable à opérérer :) Merci de ton adorable message...

      Supprimer
    2. C'est normal... Quand on a reçu notre premier spermogramme, y'avait juste marqué "Cryptozoospermie"... Kesako? On a du attendre quelques semaines avant d'avoir une interprétation... Quant au deuil du bébé couette, il est long.. On a toujours l'espoir de..Et l'espoir, c'est bien ça le plus important...
      C'est bien pour l'échographie et l'andrologue.. Ca montre que le centre est sérieux... Beaucoup d'hommes souffrent d'une varicocèle, mais ça leur cause pas de soucis, puisqu'ils n'ont pas d'autres soucis, donc ça fonctionne quand même...
      T'inquiète, ça va le faire...
      Bisous

      Supprimer
  7. La fragmentation me parait pas du tout catastrophique. J'ai une amie dont l'homme est OATS et sa fragmentation est de 75%. Avec des résultats pareils vous êtes bons pour la FIV ICSI (ou IMSI) mais 18 million/ml, c'est quand même pas négligeable. Et puis vous êtes très, très, très loin de l'azoospermie (un spermo comme celui de ton homme me fait rêver) et du don de gamètes. Et je suis d'accord avec Impatiente que ton homme devrait passer une écho des testicules. Alors, je sais que tout ça fait peur mais rien n'est perdu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment vraiment désolée d'avoir dramatisé, j'avoue que comme c'était beaucoup moins bon que l'autre dont la médecin nous avait déja dit que c'était cata, j'ai paniqué... Merci de me rassurée... Et l'échographie est prévue dans 10 jours... je ne suis pas très rationnelle dans ce domaine...

      Supprimer
  8. Lisette, c'est normal de paniquer - vous n'êtes pas médecins ni l'un ni l'autre, et recevoir des résultats comme ça à la maison, sachant que vous devrez attendre de longues semaines avant d'avoir des explications de la part d'un professionnel, je trouve ça à la limite du sadisme...
    Et là je reviens sur l'aspect pragmatique des néerlandais: on n'a aucun résultat qui nous est envoyé, c'est quand on voit le médecin qu'il explique que c'est OK ou qu'il y a un souci. Et je me dis que le système français ferait bien de s'en inspirer - mais bon, c'est pas le sujet.
    En tout cas, vous allez directement vers l'IMSI, ça évite de trop tâtonner, et dans un an vous serez peut-être bien en train de finaliser la chambre de bébé... C'est bien ce que je te/vous souhaite en toute cas!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme j'aimerais :) En vrai elle est déjà prête cette chambre, on est un peu maso... Sauf qu'il y a notre lit dedans ! Mais franchement, vu les couleurs qu'on a choisi, je pense qu'on était déjà bien inspiré par un futur bébé ! Merci beaucoup...

      Supprimer
  9. Je suis navrée que ces résultats aient été un si grand choc. Je partage l'avis de Unenfantpeutetre, c'est quand même chaud de se sretrouver comme ça, sans explications, à la merci de l'ami Google.....
    Nous, pour ler 1er spermogramme, on a eu de la chance, un des toubibs était présent et a pu nous expliquer en direct, ce qui nous a évité une grosse panique.
    Tu as le droit de "dramatiser" c'est quand même une chose importante et source de stress et de douleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle... Heureusement, ce n'est pas le premier, juste la confirmation, mais je crois qu'il achève l'espoir qu'on avais que le premier était une erreur de parcours...

      Supprimer
  10. Lisette, il est certain qu'il y a toujours pire que soit...ça c'est ce qu'on se dit pour relativiser mais bon.
    Ton mari est toi vous souffrez et c'est normal mais il ne faut pas s'avouer vaincu.
    Attendez de voir le Doc pour qu'il interprète mieux les résultats (heu google c'est pas super) et si vous allez vers l'IMSI c'est bien car vous passez directement à l'acte (si je puis dire).
    La bataille n'est pas terminée, reste positive, un brin réaliste et surtout ne baissez pas les bras. Pas maintenant.
    Courage. De tout coeur avec vous
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci jolie Pénélope... J'ai beaucoup plus le moral, enfin, du moins, l'envie de me battre... Tout semble tellement irréel... Je crois que selon son tempérament, c'est vrai, on ne réagit pas pareil...

      Supprimer
  11. Hello!

    c'est vrai que question fertilité en PMA, quel que soit le diagnostic, et même si tout est normal d'ailleurs, on ne peut malheureusement rien dire à l'avance sur l'issue des traitement...
    C'est vrai donc qu'il y a des couples avec un diagnostic d'OATS qui restent sans enfants malgré les FIV.. Mais c'est tout aussi vrai que d'autres couples dans la même situation ont des bébés dans leurs ventre ou dans leur bras.. Avec ou sans traitement... (je parle en connaissance de cause, bébé après ICSI (IMSI pour les intimes...) ;)... et si tu lis le blog de PourMieuxAttendre tu verras que c'est même possible de faire des jumeaux tout seuls dans la même situation !!!)
    Il faut savoir que la FIV-ICSI a été développée spécialement pour les couples OATS... que c'est pour cette indication qu'elle fonctionne le mieux... c'est donc THE traitement de choix...

    Bon courage à toi sur ce chemin tortueux de la PMA ...

    Mimosa

    RépondreSupprimer

Une petite prose ?