lundi 7 janvier 2013

Calme plat...


Je n'écris pas beaucoup, j'essaie de penser moins à ce bébé dont l'attente nous est si douloureuse.

J'attends ces fichues ordonnances pour pouvoir avancer.
Mon mari doit faire un nouveau spermo vendredi si les ordonnances arrivent à temps.

J'y pense tout le temps mais il ne faut pas. C'est un peu moins vif depuis les vacances. Sans doute l'espoir d'une solution et du travail par dessus la tête.

C'est bizarre ces moments de calme plat, où rien ne se passe vraiment, où on ne peut pas se battre, ni se révolter, rien qu'attendre.

11 commentaires:

  1. Oui, ça repose et en même temps, l'attente, moi, ça me tue à petit feu...

    Pour ce qui est d'y penser tout le temps, c'est normal! On ne peut pas mettre notre cerveau sur pause, dommage...

    J'espère que tu recevras les ordonnances le + vite possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... Cette impression de s'enfoncer...

      Supprimer
  2. Dans ces moments-là, les choses avancent... d'une façon ou d'une autre...
    Le paradoxe de la PMA, c'est aussi ça : tout va très vite (les échos, les pds, les coups de fils, le stress, l'angoisse, les (trop rares) bonnes nouvelles, les mauvaises..., mais aussi très lentement (les ordonnances que tu attends, des instructions que tu n'as pas, des heures interminables à passer en salle d'attente... Bref, j'en passe...
    Courage pour l'attente, Lisette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lulu :) Pour le moment, j'ai l'impression que tout va si lentement... Je n'ose tellement pas espérer vraiment, c'est ce que je trouve le plus dur. Mais je ne peux pas me plaindre, je sais qu'il y a des moments encore plus durs de désillusions profondes que je ne souhaite tellement pas à quiconque et que je ne vie pas encore et jamais j'espère.

      Supprimer
  3. Alors moi je dis, on a toujours le droit de se plaindre :)
    Perso, j'ai l'impression qu'on attend toujours quelque chose: le prochain rdv, la prochaine écho, le prochain résultat.
    J'espère en tout cas que ces ordonnances vont arriver vite. Biz

    RépondreSupprimer
  4. Que c'est compliqué à gérer cette attente ... L'une des choses les plus difficiles de la PMA je trouve. Je paierai cher pour savoir quand et si ça "va marcher", au moins j'aurai l'esprit en paix ou résolu, mais attendre sans savoir, attendre... c'est dur. Je trouve qu'une des choses qui fait passer le temps plus vite, c'est le couple soudé malgré la tempête en cours... Bises

    RépondreSupprimer
  5. Je déteste ces moments là. J'ai l'impression de ne plus être qu'une simple spectatrice...
    Bisous et bon courage

    RépondreSupprimer
  6. Je n'aime pas les moments de calme plat, même si je les préfère aux nouvelles catastrophiques bien sûr. J'espère que vos ordonnances arriveront bientôt et que tu pourras plus facilement te projeter dans l'avenir.

    RépondreSupprimer
  7. Gérer le temps, gérer l'attente... si dur, tout ca!... courage!
    bises

    RépondreSupprimer
  8. Même si c'est chient les moments calmes sont nécessaires. on mûrit des trucs pendant ces moment-là et on se prépare pour le suite. Biz

    RépondreSupprimer
  9. Je comprends...le temps passe et on attend que ça passe...mais profites en pour te reposer, te poser histoire de réattaquer en forme.
    Patience ma petite Lisette....malheureusement tu/nous n'avons pas le choix.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Une petite prose ?